Une année 2021 encore compliquée


L'equipe de Tourny
L'equipe de Tourny

Merci à tous 

 

 Tout d'abord, un grand merci à tous pour votre participation :

  • bénévoles du groupe busards,
  • Agents des services de l'état : DREAL, DDTM, OFB 
  • agriculteurs qui ont participés directement à la protection en autorisant la pose des cages
  • Donateurs sur le moteur de recherche LILO
  • Tous ceux qui de près ou de loin nous soutiennent dans notre action

Votre engagement participe à la surveillance de ce rapace, permet de suivre son évolution ,  de protéger les nichées en cas de danger et donc de perpétuer la vie de cette espèce qui,  malheureusement  comme beaucoup d'autres est en danger.

 

Une aide appréciable

L’apport d’informations de 3 agences d’études d'impacts ( Altise, biotope, Audicé Environnement) a été bénéfique pour les recherches et la localisation des nids. Grâce à eux,  4 nids ont pu être localisés dont un de cendré.

Merci 

 


Un contexte encore difficile en début de prospection

 

Un début de prospection particulier, marqué encore par la pandémie et le confinement. Cependant, la prospection  a pu commencer normalement  dès Avril grâce aux  autorisations spéciales fournies par la DDTM 27 et la LPO que nous remercions vivement.

La pandémie a encore perturbé cette année l'organisation du groupe busards interdisant la réunion de préparation annuelle ainsi que notre journée " découverte busards "  ouverte à toutes et en début mai de chaque année qui permet de rencontrer les personnes du plateau et d'éventuels nouveaux busardeux.

De plus, cette année encore , notre traditionnelle et conviviale rencontre de fin de saison avec les agriculteurs pour  la présentation de notre bilan annuel n'a pu avoir lieu.

 

Malgré toutes ces contraintes, le bilan de cette année est plutôt positif.

 


64 juvéniles volants probables en 2021

 

Dans les 24 nids visités ( à pied ou avec le drone), nous avons pu apercevoir  75 œufs ou poussins viables.

Bien malheureusement, nous ne pouvons faire un suivi strict de chaque nid et de constater de visu si tous ces poussins ont pu s'envoler.

Nous avons protégé 2 nids et sauvé ainsi 2 poussins. Cela

 Cela peut paraitre bien peu par rapport à l'investissement fourni par tous. Pourtant cela veut dire aussi que la plupart des nichées ont réussi sans notre assistance ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Nous avons vu , outre les 2 juvéniles protégés,  39 jeunes volants autour des nids localisés et l'on peut dire sans trop se tromper qu'il y a eu au minimum 62 volants probables.


 8 nids localisés avec le drone

 

Cette année, l'usage du drone a été élargi et un peu plus utilisé. il permet de gagner du temps et de limiter le dérangement des oiseaux, d'éviter de laisser des traces physiques et olfactives pour d'éventuels prédateurs et de déranger l'agriculteur en lui demandant de pouvoir pénétrer dans son champ. Si l'on constate que l'âge des poussins en fonction de l'avancement des cultures est suffisant pour qu'ils puissent être  volants avant la moisson, c'est un gain de temps pour prospecter d'autres nids qui eux ont peut être besoin de protection .

Cependant, il arrive que même avec le drone , nous ne trouvons pas le nid: une configuration géographique particulière, des oiseaux farouches, le manque de chance : cette année, 6 nids n'ont pu être trouvé avec le drone malgré l'assiduité de nos recherches. 


Inconvénient du drone : le suivi des nids , notamment des juvéniles à l'envol qui est un manque pour les données statistiques.

 

Le faible nombre de bénévoles est à l’origine d’un manque de temps pour le suivi des nids notamment des jeunes à l'envol. Après un passage avec le drone, si la protection de s'impose pas, le nid est peu suivi car nous privilégions la recherche d'autres nids à éventuellement protéger .

Il faudrait pouvoir suivre le nid après le repérage et la ponte des œufs, quand les petits ont 3 semaines pour s’assurer du succès et de l’envol. Peut être, l’appel ponctuel à des bénévoles locaux qui assureraient uniquement le suivi d’un nid (plus attractif que le repérage des couples) mais bien sur, tout cela n'est pas discret pour le voisinage.

 

Il n'empêche que l'usage de cet outil doit cependant être favorisé dans les années à venir.


Peu de protections ont été posées en 2021

 

La faible hauteur des cultures en début de saison a pu faire penser à un retard de nidification. Il n'en a rien été, il y a eu peu de nidifications tardives par rapport à l'année passée. Peut être, cette hauteur basse des cultures dans des régions septentrionales explique t'elle aussi la présence de BC sur le secteur. Par contre, Les moissons plus tardives que les autres années ont très certainement permis la réussite de la plupart des nichées.

Les deux seules protections posées l'ont été dans l'Orne.

 

Importance de connaitre la date des moissons

 

Dans le cadre de la pose des cages, il est utile important que l’agriculteur prévienne les bénévoles de la date de la moisson afin qu'ils puissent se rendre sur place pour protéger la cage, et éviter ainsi l’apport de particules et la sortie des jeunes busards (parfois volants) de la cage. Nous ne sommes pas toujours disponible et souvent loin des sites de nidification et il est important de pouvoir s'organiser pour être présent lors des travaux agricoles proches des cages posées. Ce n'est pas toujours facile pour l'agriculteur qui agit parfois dans l'urgence mais il est important que la collaboration soit efficace sous peine de voir le travail de toute une équipe perdu.

 

Il ne faut pas oublié que la récompense du  temps passe, du travail effectué par tout les bénévoles, des investissements financiers  passent par les réussites des nids protégés. Des qu'un nid est protégé, il faut mettre tout en œuvre pour sa réussite. Un échec coutera toujours plus que l'investissement pour sa réussite .


Photo C Gougon : Femelle Busard Cendré
Photo C Gougon : Femelle Busard Cendré

3 Couples de Busards Cendrés vus dans l'Eure !!

 

A noter la présence de couples de busards cendrés sur le plateau du Neubourg. Au minimum 3 couples certains dont un nicheur certain qui a été visité . Malheureusement, la nidification a échouée. Le seul poussin vivant a été retrouvé mort lors de la pose de la cage .

Les moissons ont été tardives ce qui peut laisser espérer que les autres nichées sont arrivées à terme.

Généralement, lorsque que la nichée a réussie , les couples reviennent plus aisément sur leur lieu de nidification.

C'est très encourageant pour la saison à venir.


Poussin nid Busard Cendré
Poussin nid Busard Cendré

Les échecs 

 

Peu d'échec en fait comparer aux années précédentes.

 

- une ponte tardive

- une probable prédation

- un orage qui a engendré l’abandon du nid

- un jeune sorti de la cage au moment de la moisson

- un jeune sorti de la cage (dérangé?) retrouvé mort à côté du nid

 

Globalement, les échecs pour causes tardives ont sans doute été occultées par le retard des moissons.

A noter qu'aucun oiseau n'a été malade cette année.


Contact avec les  agriculteurs :

 

Peu de contacts ont été nécessaires avec les agriculteurs cette année grâce à l’utilisation du drone et du fait du retard des moissons qui a éviter la pose des cages.

Quelques contacts ont eu lieu pour prévenir de la présence de la LPO sur les parcelles agricoles, mais aucune cage n’a été posée dans l’Eure.

 

Les 2 cages posées se trouvaient dans l’Orne. Les contacts se sont bien passés à chaque fois.

 

Cette année a été une bonne année grâce aux moissons tardives qui a permis l'envol de la plupart des poussins .

 

Merci aux agriculteurs pour leur participation


Bilans sur chaque site

Site Nids     Ponte Œuf O+P Juvs Nid N IND N OK Envol JUV   Culture pose
  Visit Drone Drone BC BSM Tard clair vus morts nok IND juv Ok juv Sans P Avec P   cage
    nok ok                              
1   1 1     1 2 1 1             ORGE  
2     1   1   1 4     1 3         BLE  
3     1   1     5     1 4     1   BLE  
4     1   1     3     1 2     1   BLE  
5 1 1     1     4     1 1     3   BLE  
6     1   1     3     1 3         BLE  
7     1   1 1 3 3   1             BLE  
8     1   1     3 1       1 2 2   BLE  
9     1   1     2         1 2 2   BLE  
10 1       1     3         1 3 3   ORGE  
11 1       1     4         1 4 4   BLE  
12 1       1     2         1 2 2   ORGE  
13 1       1     5 5 1             BLE  
14   1     1               1 2 2   BLE  
15         1                       BLE  
16 1       1     3         1 3 3   BLE  
17 1       1     4     1 4         BLE  
18 1       1   1 2         1 1 1   BLE  
19 1       1   1 4     1 3         BLE  
20 1       1     2     1 2         BLE  
21         1     0             2   BLE  
22         1     0             0   BLE  
23   1     1     0             0   COL  
24   1     1     0             0   COL  
25   1     1     0             2   BLE  
26 1 1     1     0             2   BLE  
27 1       1 1   5 1   1 2       2 BLE 1
28 1     1   1   2 1         1 1   BLE 1
29 1       1     4   1             ORGE  
30 1       1     4   1             BOIS  
31 1       1   2 2         1 2 2   BLE  
32         1                 3 3   BLE  
33         1                 3 3   ORGE  
                                     
  16 6 8 2 31 3 9 75 9 5 9 24 9 28 39 2   2
 
   

tableau final 2021

 

Années                                   2017 2018 2019 2020 2021
CL Couples Localisés   22 22 32 21 33
TNV Total nids visités   21 16 24 15 24
NVD Nids visités drones           8
Echec visite drone           6
Nids OK suivis           9
Nids en échec           5
O+P Nbr P+O vus visite     53 107 55 75
Nbre JUV envol vus   41 26 75 41 41
Nbre JUV envol probable           65
VSP sans protection           39
VAP avec protection   5 6 7 14 2
V possibles           24
P Nbre nids Protégés   4 4 4 7 2
OC Oeufs non éclos         16 9
PT Ponte tardive         5 3